© Comité de Waterloo 2013 
Le Comité de Waterloo
A.S.B.L Comité pour les études historiques de la bataille de Waterloo
Le monument aux Belges, au carrefour de la N5 et de la route d’Ohain (près du Hameau).
Le monument prussien, situé dans le village de Plancenoit, au début du chemin de Camuselle.
“L’Aigle blessé”, monument aux derniers combattants français, à 300m au sud de la Belle Alliance.
Monument à Sir Alexander Gordon, aide de camp de Wellington, au carrefour (N5) près du Hameau.
Le monument à la King's German  Legion (monument des Hanovriens) au carrefour (N5) près du monument Gordon
Quelques-uns des monuments du champ de bataille, dédiés aux belligérants ...
La stèle Picton, élevée à la rue de la Croix, à Waterloo, à l’endroit ou il mourut à la tête de ses troupes.  
Plusieurs stèles telles que celle-ci, érigées par la Fondation Napoléon, commémorent la résistance des divers régiments français, lors de l’affrontement avec les Prussiens à Plancenoit en fin d’après-midi du 18 juin 1815.
La stèle au 1er bataillon du 27ème  régiment irlandais (Inniskillings), élevée en face de la stèle Picton, à l’embranchement de la rue de la Croix et de la rue du Dimont.