Pour une expérience personnalisée, merci de confirmer votre langue :  

Publication

Napoléon et la guerre d’Espagne, 1808-1814

Jean-Joël Brégeon

Les Espagnols l'appellent la guerre d'Indépendance (1808-1814) ; elle est l'acte fondateur de l'Espagne contemporaine. Pour les Français, la guerre d'Espagne constitue, avec la campagne de Russie, le revers majeur de Napoléon Ier. Pendant près de sept ans, 300 000 impériaux affrontent des armées et des guérillas soutenues et entraînées par les Britanniques. Devenu roi d'Espagne par la volonté de son frère, Joseph Ier sera un vrai roi d'Yvetot, incapable de conquérir son royaume. Quant aux maréchaux de Napoléon, ils se taillent des vice-royautés ; mais, loin de l'Empereur, ils feront presque tous la démonstration de leurs limites. Cette étude se veut une synthèse donnant une part aussi belle au versant espagnol qu'au versant français - avec ce souci particulier de bien rendre compte d'une période de l'histoire espagnole trop méconnue en France. Nombre de malentendus et de heurts, jusqu'à notre époque, tiennent à cette tragédie dénoncée par Goya dans ses terribles désastres de la guerre.

Napoléon et la guerre d’Espagne, 1808-1814
Jean-Joël Brégeon
Perrin
2006

← Revenir aux publications