Pour une expérience personnalisée, merci de confirmer votre langue :  

Publication

Les Cent-Jours ou l’esprit de sacrifice

Dominique de Villepin

Imprévisible et audacieux, Napoléon le fut au sommet de la gloire comme au plus fort de l'adversité. En avril 1814, l'empire s'effondre, la royauté est restaurée. L'empereur qui a fait trembler l'Europe n'est plus que le petit souverain de l'île d'Elbe. Tout le monde croit l'aigle abattu. Onze mois plus tard pourtant, l'homme, refusant la fatalité, se lance dans une folle entreprise de reconquête du pouvoir. Commence alors l'incroyable épopée des Cent-Jours. Mais Napoléon marqué par l'exil et la désillusion n'est-il pas devenu un autre homme ? Quel est l'état de la France des années 1814-1815 ? Au-delà de ces préoccupations d'historien, ce sont les interrogations de Dominique de Villepin, l'homme politique, qui donnent à cet ouvrage tout son intérêt. Qu'est ce qui distingue le Grand Homme du commun des mortels ? L'esprit d'abnégation dont a fait preuve Napoléon pendant cette fatale aventure n'a-t-il pas contribué tout autant que son génie et son œuvre à la grandeur du mythe, et à faire de lui "une figure tutélaire de notre histoire" ?

Les Cent-Jours ou l’esprit de sacrifice
Dominique de Villepin
Perrin
2001

← Revenir aux publications